Accueil - Blog - Technique Alexander et maladie de Parkinson

Technique Alexander et maladie de Parkinson

par Laetitia   |   25/01/2017   |   Nb de lectures : 210   |   Commentaires : Pas de commentaire

J’ai trouvé 3 articles concernant le technique Alexander et la Maladie de Parkinson. L’un tiré d’un journal alternatif de santé: “santé-nature-inovation” , l’autre du site “ooreka” et le dernier du journal de l’association américaine de technique Alexander.

Le premier article fait référence à  la maladie de parkinson et aux différentes activités ou thérapies qui pourraient être efficaces pour traiter les symptômes. Parmi ces activités figure la technique Alexander. Ci-dessous, un extrait de cet article ainsi qu’un lien vers l’article en entier et  l’étude réalisée à ce sujet.

“Frederick Matthias Alexander (1869–1955) fut un grand acteur shakespearien, et inventa la méthode Alexander.
Il mit ainsi au point une technique pour se libérer des mauvaises habitudes de posture et de respiration qui entraînent un grand nombre de problèmes : crispation, maux de dos et de tête, fatigue, limitation respiratoire, manque de souplesse, etc.

À 79 ans, il réussit à retrouver le contrôle moteur après une paralysie latérale causée par un accident vasculaire cérébral (AVC). Il enseigna jusqu’à sa mort en 1955, à l’âge de 86 ans.

Sa technique fut utilisée pour aider les Parkinsoniens et, en effet, un essai clinique randomisé contrôlé confirma en 2002 que la Technique Alexander pouvait améliorer significativement la qualité de vie de ces patients 

Pour lire l’article en entier cliquez sur ce sigle  Santé Nature Innovation

 

Le second article dédié uniquement à la technique Alexander et à ses effets sur la maladie de Parkinson.

Pour le lire cliquer sur ce sigle:Ooreka

 

Troisième article (pdf) d’un professeur de l’association de technique Alexander américaine ( texte en anglais). Avec des exemples et des témoignages de personnes ayant fait de la technique Alexander dans le cadre de leur maladie: cliquez

 

Laetitia Baudoin

Repost:

Comments

Laisser un commentaire

Message *: